VERT & NET

Insectes dévoreurs de plantes : comment les repousser naturellement ?

Connaissez-vous les principaux prédateurs de vos plantes et de votre potager ? Des visiteurs gênants qui, à l’occasion, peuvent nous rendre la vie plus difficile et même réduire une bonne partie de la récolte… Il s’agit bien des insectes qui, malgré leur petite taille, peuvent sérieusement endommager nos plantations.

Au lieu d’avoir recours aux insecticides et pesticides particulièrement nocifs, des astuces naturelles efficaces existent. Lisez la suite pour en savoir plus !

L’été : la saison durant laquelle vous devez être aux aguets

Les saisons chaudes sont l’une des périodes de prolifération les plus importantes. La présence d’une plus grande quantité de lumière solaire est essentielle pour le développement de nombreuses plantes de jardin. La hausse des températures, quant à elle, n’est pas seulement bonne pour les plantes : elle est également nécessaire au réveil des insectes qui ont été en sommeil pendant l’hiver. La fin du printemps et le début de l’été est donc un moment important durant lequel vous devrez faire des efforts supplémentaires afin d’empêcher leur propagation.

Bien sûr, il y a plusieurs façons d’y parvenir. L’objectif le plus sain et le plus facile à atteindre, sans aucun doute, est de les empêcher d’apparaître. Pour ce faire, rien de tel que d’utiliser des plantes antiparasitaires dans le jardin. Il s’agit d’une technique très naturelle pour les empêcher de ruiner nos cultures.

Des plantes pour repousser les insectes : quelle efficacité ?

Avant de devoir trouver un moyen de lutter contre les insectes pernicieux, la meilleure chose à faire est d’essayer de garder son jardin sans eux. Il n’est pas interdit d’utiliser des insecticides en ayant des plantes qui repoussent les parasites du jardin, mais il est aussi possible de s’en passer.

 

Avoir des plantes répulsives dans le jardin ne signifie pas que l’on est immunisé contre les parasites. Il ne faut pas perdre de vue quelque chose, malgré le fait qu’elles ont un pouvoir naturel plus qu’intéressant. Que ce soit à cause de leur couleur ou de leur arôme, elles sont toutes utiles contre divers parasites. Non, ces plantes ne seront pas une défense imperméable contre toutes les menaces mais elles pourront réduire et freiner la propagation des petits nuisibles.

Pour en savoir plus sur les nuisibles au jardin comme à la maison et sur les meilleurs moyens de limiter leurs impacts, n’hésitez pas à parcourir le site Sos-Nuisibles.net

Le tagète, la plante anti-parasite polyvalente

C’est, sans conteste, la référence en matière de plantes antiparasitaires dans le jardin. Le tagète, souvent connu sous le nom d’œillet d’Inde, est une plante fascinante. D’une part, nous n’avons pas à nous soucier de les replanter saison après saison car elles sont vivaces. D’autre part, leur pouvoir répulsif va bien au-delà de ce qu’on pourrait espérer.

Voilà comment : les pucerons et les aleurodes sont attirés par l’arôme du tagète, leur évitant de s’attaquer à d’autres plantes. C’est pour cette raison qu’il est souvent planté autour du jardin pour former une barrière protectrice. Mais ce n’est pas la seule raison. En outre, les racines du tagète exsudent un produit chimique naturel qui fonctionne comme un répulsif pour les nématodes, c’est-à-dire les vers ronds. Un produit qui éloignera donc les vers des cultures comme les tomates, les pommes de terre et les aubergines.

La menthe pour repousser les pucerons

La menthe est l’une des plantes les plus aromatiques de la planète. Lorsque nous pensons à la culture des herbes aromatiques à la maison, c’est l’une des premières plantes qui nous vient à l’esprit. Et c’est logique : elle est idéale pour assaisonner diverses recettes ou même pour se faire plaisir, comme faire des glaçons avec des plantes aromatiques pour ajouter du goût à nos boissons en été.

Cependant, la menthe n’est pas seulement bonne pour sa saveur. En outre, ses parfums en font une excellente plante insectifuge, tant pour le jardin que pour le potager. En effet, dans la lutte contre les insectes, la menthe est une véritable alliée. La menthe sera notre meilleure amie si nous voulons éloigner les fourmis et les papillons du chou. Elle éloignera aussi les fourmis et les pucerons.

Le souci, plante répulsive utilisée depuis l’Antiquité

Voici une des plantes ayant une longue et illustre histoire. Elle était considérée comme une plante miraculeuse par les anciens Égyptiens en raison de ses nombreuses utilisations en tant que médicament naturel. Mais, au-delà de son utilité, le souci possède une autre caractéristique qui en fait un véritable must have au jardin. Vous allez voir, c’est une plante étonnante !

Le souci attire le regard et est incroyablement polyvalent. En plus de repousser les pucerons et les vers, les soucis ont un effet répulsif sur les moustiques et même sur les lapins ! Plante annuelle très facile à cultiver, jolie et agréable, le souci s’adapte à tous les sols et stimulera la croissance de certaines plantes, notamment les rosiers.

Rate this post