VERT & NET

Comment cultiver des pommes de terre dans son propre potager ?

La pomme de terre est le légume le plus cultivé en France. De plus en plus de jardiniers n’hésitent plus à l’inclure dans leur potager. Et pour cause, sa culture est facile, et ses qualités gustatives et culinaires font l’unanimité !

De plus, cultiver vos pommes de terre vous permettra de réaliser des économies tout en ayant des produits de qualité. En effet, cultiver les pommes de terre chez vous, vous permet de connaître l’ensemble du cycle de production. Ainsi, vous pouvez manger tout ce qui pousse dans votre potager les yeux fermés !

Choisir les variétés de pommes de terre pour votre plantation

Il existe 4300 variétés de pommes de terre. Cependant en France, entre 100 et 150 variétés de pommes de terre sont cultivées. Les pommes de terre peuvent être de différentes couleurs et pas uniquement les couleurs qu’on leur connaît le plus. Elles peuvent être de couleur rouge, violette, rose et même noire.

Le premier critère est bien évidemment culinaire, puisqu’en fonction de ce que vous souhaitez cuisiner certaines variétés seront plus adaptées que d’autres. D’ailleurs pour votre plantation, vous aurez tout intérêt à vous appuyer sur les services d’un expert du plant de pomme de terre comme ici avec JB Bernard.

Les variétés de pommes de terre qui conviendront aux plus gourmands d’entre vous sont celles à chair ferme. Elles sont idéales pour tout type de cuisson, à la poêle, à la vapeur, à l’eau. Ainsi, choisissez parmi les variétés classiques à chair ferme comme l’Amandine, la Bernadette, la Belle de Fontenay, la Charlotte, la Nicola, la Pompadour, la Ratte, ou encore l’Annabelle.

Si vous avez des enfants, les pommes de terre à chair farineuse est la plus appréciée. Elles sont riches en amidon et conviennent parfaitement pour de bonne frites croustillantes, et sont idéales pour réaliser des purées. Les variétés de ces pommes de terre sont la Désirée, la Blanche ou encore la Manon.

Si vous avez peu d’espace à consacrer à votre plantation, alors choisissez les pommes de terre polyvalentes comme les Elodie, Monalisa ou Samba. Elles conserveront une bonne tenue à toutes les cuissons.

Enfin, le second critère à prendre en compte est la conservation. En effet, si vous n’êtes que deux à les consommer, il n’est pas utile de planter énormément de quantités de pommes de terre qui ont une faible conservation. Si vous souhaitez prolonger la consommation des pommes de terre, misez sur les variétés à longue conservation. Les variétés de pommes de terre ayant une bonne conservation, c’est-à-dire au minimum 180 jours et plus, ce sont les Désirée, Manon, Nicola, Pompadour. De plus, pour une bonne conservation, placer les pommes de terre dans un endroit sombre et frais comme dans une cave. Pour les stocker, privilégiez une cagette en bois.

 

Pomme de terre

Comment planter les pommes de terre

La plantation des pommes de terre ne se réalise pas au même moment en fonction de la région dans laquelle vous vous situez. En effet, celle-ci se réalise après les dernières gelées, c’est-à-dire entre le mois de mars jusqu’au mois de mai.

Tout d’abord la première étape est la préparation de la terre. Cette étape se réalise en amont, généralement en automne. Commencez par déposer de l’engrais d’origine végétale, afin que la terre dispose de tous les éléments nutritifs essentiels au développement du tubercule. Ensuite, procédez au bêchage. Maintenant que le sol est prêt, vous allez pouvoir débuter la plantation. Avant de les mettre en terre, il convient de les faire germer. Une fois germé, pour les planter, creusez un trou de 10 à 15 centimètres de profondeur pour chaque plant de pomme de terre, ensuite placez-y le tubercule, les germes vers le haut au fond du trou. Veillez à espacer les plants de pommes de terre de 30 centimètres et les rangs d’environ 70 centimètres. Enfin pour bien se développer, la pomme de terre a besoin de soleil.